Une édition 2014 très réussie de la fête mondiale du jeu à Kaysersberg

Les bénévoles n’avaient pas encore fini d’installer toutes les tables que ,dès 11h, de nombreuses personnes avaient déjà investis les différents espaces de jeux. Il faut dire que le temps était de la partie et que nombreux étaient les touristes à sillonner les rues de « la plus belle ville du monde ». L’après-midi, à partir de 14h, les habitués et habitants de la vallée ont rejoint la fête ; on peut donc bien dire qu’elle était mondiale, si on se réfère aux langues entendues ici ou là, autour des différentes tables ; allemand, flamand, espagnol….

A l’Arsenal, des architectes en herbe ont édifié à l’aide des « kapla » un port avec ponts, maisons. Les enfants pouvaient aussi , après des descentes en toboggan, plonger dans la piscine à balles ou monter sur le manège écolo, mu à la force des mollets, qui a fait le plein tout l’après-midi, sous l’œil vigilant des « Coccinelles » ;

A l’étage de la mairie , toute une équipe d’animateurs a permis aux plus anciens de tester leurs connaissances au jeu « Questions pour un champion » ; et champions, il fallait l’être assurément pour répondre à certaines questions !Dans la salle d’à côté, il fallait plutôt

faire preuve de sens du rythme et de réflexe pour marquer des points aux différents jeux de WII , proposés par Sylvie et Kevin.

A l’extérieur aussi , les animations ne manquaient pas : Une initiation au scrabble duplicate avec Martine, un puzzle géant de 3mX4m que des mordus de puzzle ont réussi à terminer en un temps record de 2 heures, la pêche à la ligne, et tout une série de jeux d’adresse ou de réflexions surdimensionnés.
Derrière la mairie, dans le nouvel espace qui monte au château, les chevaliers et chevalières de l’association »Nickel » attendaient les joueurs , pour les envoyer à la recherche de la tête de troll, quête pour laquelle le maniement des épées était nécessaire. De l’autre côté, un espace plus calme était réservé aux enfants nostalgiques des plages de sable fin ; un immense bac à sable leur a donné la possibilité de construire pâtés et châteaux. Quant aux sportifs , un large espace leur était dédié pour s’adonner à toutes sortes de sports : ski, tchouc ball, speed ball…On pouvait même de temps en temps s’exercer au parachute, sous la conduite de Brigitte. Et les rêveurs regardaient les bulles de savon géante s’envoler par-dessus les toits de Kaysersberg.
Tous , petits et grands, visiteurs et organisateurs, garderont un excellent souvenir de cette journée, entièrement consacrée au jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *