Voeux pour 2009

En guise de voeux pour 2009, je vous offre cet article, lu dans « Le monde de l’enfance le magazine des sciences de l’enfant et qui ne fait que confirmer la conviction de notre association : l’importance du jeu à tous les âges de la vie et surtout du jeu accompagné par les parents. Alors, pour cette nouvelle année, jouez encore, toujours et partout, avec vos enfants, entre amis, voisins et partagez-nous vos découvertes.

Agnès Girardin. Présidente de « Jeukado »

Entretien avec Wendy Masi directrice de l’Institut Mailman d’études sur l’Enfance, à l’Université de Nova Southeastern.

Pourquoi la pratique du jeu est-elle importante?

…En fait, les enfants qui ont l’opportunité de vivre des expériences ludiques développent des compétences cognitives qui sont positivement liées à l’apprentissage et aux performances scolaires.De plus,ils développent des compétences socio-émotionnelles qui les aident à se sentir plus heureux et à devenir des adultes bien adaptés à la vie sociale.

Qu’est-ce que les enfants apprennent par le jeu? 

On dit souvent que le jeu est le travail de l’enfant. C’est surtout un moyen pour l’ enfant  d’explorer son monde et de faire des découvertes.Il apprend par ce biais à résoudre des problèmes, à développer de nouvelles idées, à réguler ses émotions, à communiquer avec les autres et à développer des attitudes positives face aux apprentissages. Bien sûr, toutes les activités ludiques ne sont pas équivalentes dans leurs apports. La façon dont l’adulte parle à l’enfant, la façon dont il joue avec lui, le type  d’expériences de jeu proposées influencent le développement de l’enfant. Grâce au jeu, les enfants apprennent à utiliser leurs sens pour obtenir des informations sur leur environnement, leurs compétences physiques et sociales se développent, comme leurs capacités de compréhension et de langage.

Par exemple?

Tous les jeux impliquant la créativité et l’imagination sont particulièrement importants pour le jeune enfant. C’est à travers ce type de jeu, dont la fin est ouverte, que les enfants apprennent à penser de façon flexible, à résoudre des problèmes et à négocier avec les autres.
Le jeu de « faire semblant est une caractéristique des premières années. Quand les enfants commencent à faire semblant-jouer au docteur, être un dinosaure, etc.- ils montrent leur capacité à s’engager dans une pensée symbolique. Ils utilisent aussi ces jeux pour expérimenter de nouveaux rôles et pour gérer des émotions parfois puissantes et parfois effrayantes.

Quels conseils donnez-vous aux parents?

Les parents sont les premiers professeurs de leurs enfant  et souvent ses camarades de jeu préférés. Ils peuvent encourager ses activités ludiques et ses apprentissages par plusieurs moyens : en lui apportant des jeux variés et appropriés à son âge, en étant disponibles pour jouer avec lui, en montrant de l’intérêt pour ses jeux et découvertes, et surtout en s’amusant avec lui et en partageant son plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *