Article paru dans le journal L’Alsace le 3 juin 2008

Ingersheim « L’important, c’est l’échange »

Un projet intergénérations a réuni, hier après-midi autour d’un jeu de société, élèves de CE1 et CE2 de l’école du Centre, pensionnaires de la maison de retraite d’Ingersheim et l’association JEUKADO de Kaysersberg.

Début avril, la vingtaine d’élèves de CE1 et CE2 de Flavie Riehl, de l’école du Centre à Ingersheim, avaient appris par l’intervention de l’association JEUKADO, la règle d’un jeu de société adapté de « Sortilèges ». Début mai, ils ont réalisé les pièces du jeu en terre (nos précédentes éditions). Enfin, près de deux mois après le début de ce projet intergénérations, les enfants ont pu jouer, hier après-midi, avec les pensionnaires de la maison de retraite d’Ingersheim.

Le sourire des pensionnaires

Autour des tables de la salle à manger du home du Florimont, les élèves ont formé des binômes avec les personnes âgées. Après leur avoir expliqué les règles, les parties ont pu commencer. Pensionnaire depuis près de onze ans, Germaine, 89 ans, était ravie : « On est toujours entre personnes âgées. C’est mieux d’être avec des petits enfants ». Isabelle Da Costa, animatrice à la maison de retraite, ne peut qu’encourager ce genre d’initiatives : « Quand on voit les sourires des pensionnaires, on ne peut qu’être content ». Même constat du côté de l’institutrice : « Même si certains pensionnaires ont du mal à comprendre les règles du jeu, l’important, c’est l’échange ».
Sandrine Weckel, présidente de l’association « Terre à terre, de la trace à l’empreinte » à l’initiative de ce projet, était « très satisfaite du résultat » hier après-midi : « Le but était d’amener un petit peu de vie dans la maison de retraite, et je crois que c’est plutôt réussi. Les enfants ont joué le jeu, même si certains appréhendaient un petit peu ». La présidente, qui organise une fois par mois un atelier terre au home du Florimont, ne regrette qu’une seule chose : « Il faudrait faire ce genre d’opération plus souvent ».

Après-midi ludique pour les pensionnaires du home du Florimont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *